Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la voix du nord

Des chiens empoisonnés à Lestrem : « L'acte d'une personne inconsciente »

mercredi 11.03.2009, 04:50 - La Voix du Nord

 

 

 

Franck Luchart est allé chercher Elia dès dimanche. Pour combler le vide laissé par la mort de son premier labrador, Caprice.

| CRUAUTÉ |

Une famille lestrémoise est dans la douleur depuis samedi. Depuis que son labrador est mort, empoisonné par une boulette. Un autre Lestrémois a vu son chien être empoisonné, mais lui a pu être sauvé. Les propriétaires et d'autres habitants crient leur colère et se mobilisent.

Caprice était un charmant labrador de 2 ans. « Le bonheur de notre famille, confie Franck Luchart. Un chien tendre, affectueux avec les enfants qui ne gênait pas le voisinage. On est ici (place du Onze-novembre) depuis novembre 2008, les gens ne se sont jamais plaints. C'était notre troisième enfant et on me l'a tué. » Samedi midi, son épouse Sylvie a sorti Caprice en rentrant du travail vers 11 h 30. « Elle a mangé un morceau de boulette juste devant notre porte de garage, décrit-elle encore bouleversée.

Peu après j'ai vu mon chien vomir et avoir des convulsions.

Direction le vétérinaire où le couple se retrouve avec un autre Lestrémois, qui habite non loin de chez eux. Son chien a été victime du même empoisonnement mais lui a pu être sauvé. Pas Caprice. Le vétérinaire confirme que le labrador a succombé à un empoisonnement, sans pouvoir déterminer l'origine. Pour la famille Luchart, la douleur est immense. Pour Franck, pour Sylvie et pour leurs deux enfants. Une douleur accompagnée de colère. « Visiblement ça dérange qu'on sorte les chiens dans l'espace vert derrière l'église » clame Franck Luchart. Des Lestrémois se seraient plaints il y a quelque temps en mairie.

Soutenu par Marie-Luce Persyn, une voisine qui a également des chiens, le couple a décidé de se battre. « Il y a quelques semaines, mon voisin a surpris son chien en train de renifler quelque chose de bizarre. Son chien avait déjà été malade. On n'a pas senti le danger à ce moment-là. » Deux nouvelles plaintes ont été déposées à la gendarmerie de Laventie. Dans le même temps, les amis des animaux se mobilisent à Lestrem. Tracts, pétition ou collectif, ils sont décidés à se défendre, soutenus par la SPA de Merville. Pour que d'autres chiens ne soient pas victimes de ces boulettes.

Penser aux enfants

« Dès ce week-end, en voyant ma femme et mes enfants dans un état pitoyable, j'ai vu une annonce dans votre journal et on a été cherché Elia. » Un petit labrador qui aura pour mission de combler le vide laissé par Caprice. « Il faut réagir ! Je ne veux pas que ça recommence avec Elia ! ». Et tous pensent également aux enfants. « La personne qui a fait ça est inconsciente , gronde Marie-Luce Persyn. Mettre des trucs comme ça sur la voie publique... C'est un passage pour l'école, il y a des gens qui jouent près de l'église. Il faut que ça se sache. Des gens comme ça sont dangereux. Il faut penser aux enfants, il y en a qui ramassent ce qu'ils trouvent à terre ... » •

STÉPHANE DEGOUVE

>

L'article 521-1 dit que « le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 E d'amende.

»